Accueil Actions et Expressions Avenir des stations locales de France Bleu : lettre ouverte à Françoise Nyssen, Ministre de la Culture et de la Communication, et Mathieu Gallet, PDG de Radio France

Avenir des stations locales de France Bleu : lettre ouverte à Françoise Nyssen, Ministre de la Culture et de la Communication, et Mathieu Gallet, PDG de Radio France

Orléans, le 9 juin 2017

 

 

Madame la Ministre, Monsieur le Président-directeur général,

Ce qui fait la singularité du réseau France Bleu dans l’univers radiophonique, c’est évidemment la proximité.

Les élus écologistes au Conseil régional Centre-Val de Loire sont donc particulièrement surpris de la volonté du groupe Radio France de rendre nationales certaines tranches horaires aujourd’hui fournies par les stations locales de France Bleu (entre 8h45 et 9h25 et entre 14h00 et 16h00), ce qui mettrait un terme à partir du mois de septembre prochain à trois heures de programmes locaux quotidiens, remplacés par des émissions identiques partout en France.

En outre, les rédactions locales seraient désormais chargées de produire de l’information nationale le matin. A moyens constants, cela aura inéluctablement pour effet d’obliger les locales à sacrifier des journaux du soir, des chroniques ou des reportages sur le terrain.

Avec ces nouvelles orientations, on est loin d’un projet de développement qualitatif pour le réseau France Bleu, mais au contraire dans une contraction des missions de service public assurées par Radio France, entraînant localement une diminution de l’information et de la diversité des points de vue.

Au-delà du mouvement social légitime, nous sommes en tant qu’élus régionaux plus particulièrement préoccupés par la disparition de programmes locaux de proximité des différentes antennes du réseau France Bleu. Cela ne pourrait que concourir à un affaiblissement du débat public local. Il est essentiel pour les habitants de nos territoires d’avoir accès à une information de proximité, ce qui demande à la fois du temps et des moyens.

Comme vice-président du Conseil régional délégué à la démocratie, aux initiatives citoyennes et au développement rural, j’attire votre attention sur le fait que les rédactions locales (qu’elles relèvent de la presse écrite, audiovisuelle ou numérique), parce qu’elles sont sur le terrain, sont plus à même d’informer, de raconter et de mettre en débat non seulement la vie quotidienne des habitants, mais aussi le foisonnement des initiatives dans les territoires. Ce phénomène échappe en effet largement aux médias nationaux, alors que le succès du film Demain prouve que nos concitoyens attendent qu’on leur parle des solutions, des initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà et qui commencent à dessiner ce que pourrait être le monde de demain.

Madame la Ministre, Monsieur le Président-directeur général, les élus régionaux écologistes en Centre-Val de Loire, soucieux tout à la fois de l’avenir du service public radiophonique et de la vitalité des territoires, vous demandent de permettre aux équipes de France Bleu Berry, France Bleu Orléans et France Bleu Touraine de conforter leur ancrage local.

 

Charles FOURNIER

Président du groupe écologiste au Conseil régional Centre-Val de Loire,

Vice-président du Conseil régional, délégué à la démocratie, aux initiatives citoyennes, au développement rural, à la coopération et à l'égalité