Accueil Thématiques Agenda 21 et budget Amendement n°2 du groupe écologiste sur la DM1 2017

Amendement n°2 du groupe écologiste sur la DM1 2017

Image amendements session

CONSEIL REGIONAL CENTRE-VAL DE LOIRE

SESSION DES 29-30 JUIN 2017

 

AMENDEMENT BUDGETAIRE

présenté par le GROUPE ECOLOGISTE

sur la DECISION MODIFICATIVE N°1 POUR 2017

 

Eléments de l’architecture fonctionnelle concernés par l’amendement :

 

ORIGINE DU MOUVEMENT

 

DESTINATION DU MOUVEMENT

 

Politique : 3 – TRANSPORTS ET MOBILITES DURABLES

Programme : 314 – Infrastructures ferroviaires

 

Politique : 3 – TRANSPORTS ET MOBILITES DURABLES

Programme : 314 – Infrastructures ferroviaires

 

Pour information, pages du rapport du Président concernées par l’amendement :

30-31, 58, 62

 

Exposé des motifs :

Il y a deux ans, à l’occasion de la DM1 du budget 2015, le Conseil régional avait logiquement clôturé l’autorisation de programme relative au projet de LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL). Il n’est pas raisonnable de relancer aujourd’hui la mystification orchestrée depuis plusieurs années autour d’un projet pensé pour « doubler » la LGV Paris-Lyon existante en offrant un temps de parcours égal ou inférieur : si jamais le POCL voyait le jour dans 20 ou 30 ans, il desservirait très mal les territoires traversés.

 

Combinant l’optimisation des lignes existantes et la construction de lignes nouvelles seulement là où elles sont nécessaires, notamment au sud de Paris, la mise en place d’un réseau de Trains à Haut Niveau de Service (THNS) dans le Cœur de France serait à la fois bien moins coûteuse et bien plus réaliste. Les besoins des voyageurs moyenne/longue distance peuvent être mieux satisfaits, à moindre coût et à une échéance bien plus rapprochée, par des services ferroviaires proposant une desserte à la fois plus fréquente et plus fine des territoires traversés, l’accès direct au centre des villes plutôt que des gares « betterave », un prix des billets abordable, un haut niveau de confort à bord, une moindre consommation d’énergie et d’espaces naturels et agricoles, le tout en conservant des temps de parcours attractifs par rapport à la voiture.

 

Cet amendement propose donc de créer une nouvelle autorisation de programme, non pas pour dilapider l’argent public avec de nouvelles études sur le POCL mais pour participer au financement d’une étude interrégionale « THNS Cœur de France ».

 

ORIGINE DU MOUVEMENT DESTINATION DU MOUVEMENT
 

Chapitre budgétaire : 908 – TRANSPORT

 

Chapitre budgétaire : 908 – TRANSPORT

Proposition initiale Modification proposée Proposition initiale Modification proposée
 

 

Montant de l’AP :

 

100 000 €

(AP 2017-1538, études LGV Paris-Clermont)

 

 

 

 

 

-100 000 €

 

 

Montant de l’AP :

 

100 000 €

(AP à créer, études THNS Cœur de France)

 

+100 000 €

TOTAL -100 000 € TOTAL +100 000 €

 

AMENDEMENT REJETÉ :

Pour : groupe écologiste, groupe FN

Contre : groupe SRD (PS, PRG, UDE, Cap 21)

Abstention : groupe UDC (LR, UDI)